« Je circulais au Brésil. Il existe à Rio de Janeiro un quartier nommé « Cinélandia », derrière la cathédrale. On trouve aussi « Uberlandia »... et pas mal d’autres Landias... D’où MANSETLANDIA. »

Sortie le 18 novembre 2016 de cette anthologie de 19 CD.
Comme presque toujours avec lui, ce sera une édition limitée (500ex) et numérotée accompagnée d'un livret de 128 pages illustrées contenant les paroles
Label: Parlophone

Les 187 titres seront aussi, pour la première fois, accessibles en streaming individuellement ! (sauf exceptions...)

Le CDS de promotion - comprenant quatre des titres inédits - se présente comme une pochette ouvrante format 45t à l’intérieur de laquelle se trouve le CD.


Pochette contenant le CDS promo
Presque un an après, le 13 octobre 2017, les 18 CD (exit donc "route manset") sont disponibles à l'unité, en format "digipack" au prix du marché (15-18 €) cette fois.

La seule différence est la petite barre blanche (ou noire) sur le côté gauche, représentant les fameux artefacts... Sinon, comme dans le coffret, seules trois pochettes seront inédites (sauf "'y'a une route" qui sans être la pochette originelle n'est pas inédite, puisque c'est la photo de Marc Charuel qui ornait le premier best-of et qui était déjà présente dans le coffret 5 LP de 1976.)

 A noter cependant, la "remise en ordre" du volume 3: "Y a une route":
7 - Le verger du Bon Dieu / 8 - C'est un parc / 9 - Rouge gorge
alors que le CD 3 du coffret proposait:
7 - Le verger du Bon Dieu / 8 - Rouge gorge / non crédité: Le verger du Bon Dieu / 9 - C'est un parc

A noter également que sur l'album "Manitoba ne répond plus", version coffret et version individuelle, l'ordre des titres est légèrement modifié par rapport à l'album original: le titre "Dans mon berceau j'entends" remonte de la 10ème position à la 2ème position.

On retrouvera l'intégralité des pochettes des CD sur le blog de Michel :    couverture des pochettes

2017 - MANSETLANDIA - 1972 - LONG LONG CHEMIN - 190295 767389

L'année suivant la sortie de MANSETLANDIA - au moment où il ressortira tous les CD en individuel, il en profitera pour sortir en CD "L'album blanc" le considérant alors comme faisant aussi partie de MANSETLANDIA. C'est un "hors série collector à tirage limité sin numéro" dans la continuité de "Mansetlandia" comme indiqué au dos et sur le CD lui-même. Tracklist de 1972 remastérisé en HD d'après les bandes 1/4 de pouce d'origine. Il n'a donc pas - comme le 33T "Matrice" réédité peu avant - été retouché ! C'est exceptionnel et à souligner.

LE STREAMING

On ne peut pas comprendre l’œuvre de Manset si on ne comprend pas que c’est une œuvre.
Au début, comme tous les artistes, il s’est contenté de sortir des disques. Mais au bout d’un moment, il s’est aperçu qu’il y avait quelque chose, qu’en réagençant l’ensemble on pouvait aboutir à un tout cohérent. Et c’est ce qu’il fait depuis tant d’années, mais non seulement ce n’est jamais parfait, mais en plus chaque nouveau disque vient perturber l’ensemble ! Et c’est le sens de ces compilations que l’arrivée du CD lui a permis de vraiment concevoir et d’affiner. Ceux qui piaillent et pleurnichent à longueur d’année en exigeant « l'intégrale » n’ont donc strictement rien compris. Ce n’est pas possible et ça ne le sera jamais (il a pris des dispositions pour que rien ne sorte après sa mort qu’il ne l’ait décidé avant) d’une part parce que la base technique a soit disparu soit est de piètre qualité (mono, fausse stéréo, bandes oxydées voire même perdues!) soit parce que la qualité artistique est défaillante (voix, musique, thème…) et ne peut donc faire partie de "L'OEUVRE". Sous l’impulsion très active de sa nouvelle maison de disque, qui a vraiment décidé de mettre le paquet pour, enfin, valoriser son œuvre (voir l’intense campagne marketing pour « Opération Aphrodite » et la non moins impressionnante liste d’interviews accordées à la radio et à la presse écrite pour la promotion de celui-ci) il a, en novembre 2016 donc, sorti MANSETLANDIA, une somme de 185 chansons représentant pour lui la quintessence de son œuvre. Pour valoriser ce fonds, il a, pour la première fois, accepté de se mettre au streaming. De découper ses albums en tranches écoutables séparément. Mais « avec un soupçon de réserve toutefois ». Tout n’est pas découpable ; il faut respecter « L’OEUVRE » (et les sous de la maison de disques !) . Ainsi – même si "Jeanne" et « Donne moi » font bien partie de « MANSETLANDIA » - mais sur un disque spécifique – il est hors de question qu'elles soient écoutées « hors contexte » donc pas de streaming ! Soit c’est la sélection figurant sur le CD n°2, soit c’est le CD complet « sin numéro » : « Long long chemin ».
Pour Matrice » et « Opération Aphrodite », il a été moins exigeant et permis que l’environnement soit plus restreint – quatre titres pour « Matrice » ; six pour « Opération Aphrodite ». Et il a créé ainsi les premiers EP virtuels avec pochette digitale !

Pochettes créées à l'initiative de la maison de disque pour la mise à disposition du catalogue sur Qobuz, lesquelles seront ensuite reprises par différents sites de streaming. Donc, pour une fois, on dira que ce sont des pochettes officielles, mais "à la manière de.."